Decouper rideaux avec brio

Pour faire des rideaux, il y a une hiérarchie à respecter. Il y a toujours des préparations à faire. La préparation des tissus, le métrage du tissu à découper et les différents outils pour réussir l’opération. Et c’est seulement après qu’on peut commencer à découper rideaux.

 

L’étape à suivre pour découper rideaux

Pour découper rideaux, tout d’abord, il faut préparer les tissus et les outils nécessaires. Ensuite,  il faut savoir mesurer le tissu avant de le découper. En quelques étapes simples, on peut obtenir le métrage du tissu. Il faut aussi savoir calculer la largeur et la hauteur des rideaux qu’on souhaite réaliser. Déterminer à quelle hauteur on veut voir tomber le tissu : au sol, mi-hauteur, rebord des fenêtres. Et enfin, il faut avoir des outils adéquats. Il existe différents outils destinés à la découpe de tissu et chacun aura une utilisation spécifique selon ce qu’on souhaite faire. De même pour le tissu, on ne le coupe pas dans n’importe quel sens, il faut savoir repérer le fil droit.

 

Comment faire pour découper rideaux ?

Pour découper rideaux l’outil indispensable c’est le ciseau de couturière qui existe en version droitier et gaucher ; les tissus légers et glissants doivent être découpés par des ciseaux à lames micro-crantés ; pour les petites découpes il faut utiliser un ciseau à broder ; et pour les découpes en zigzag il faut utiliser un ciseau cranteur. Lorsqu’on découpe un tissu, il ne faut pas fermer complètement les lames de ciseaux sinon la découpe ne sera pas droite. Il faut avant tout repérer le fil droit pour savoir dans quel sens découper le tissu. Il est composé de fil de trame et de fils de chaine qui se croisent. Le fil droit est toujours parallèle à la lisière du tissu, s’il n’est pas coupé droit, faites une entaille au ciseau près du bord, puis tirer sur un fil au bord pour repérer celui qui se désolidarisera du reste et formera alors une ligne, couper le long du trait formé.

Pour réussir à découper rideaux à la perfection, il faut suivre ses différentes étapes.

Chloé Mercier

Née à Lyon, j'habite aujourd'hui à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *